Covid 19 : l'importance de continuer à se faire soigner

Publié le Mardi 17 Novembre 2020

« Pendant l’épidémie, quels que soient vos problèmes de santé, faites-vous soigner ». Voilà le slogan lancé conjointement par le ministère des Solidarités et de la Santé, l’Assurance Maladie et Santé publique France qui ont démarré ce lundi une campagne de sensibilisation pour promouvoir la continuité des soins en cette période d'épidémie.

Une campagne qui, au cœur de cette seconde vague de Covid19, semble essentielle au regard des chiffres alarmants concernant le suivi médical des personnes fragiles en avril dernier. En effet, comme le précisent le ministère des Solidarités et de la Santé, l’Assurance Maladie et Santé publique France dans leur communiqué, lors de la première vague de l'épidémie « on a observé une baisse de 31% du nombre de consultations (y compris en téléconsultation) pour les médecins généralistes par rapport à la même période de l’année précédente. Cette baisse était encore plus marquée pour les spécialistes, s’élevant à 56%. Ces réticences peuvent être lourdes de conséquences : ainsi, durant la première vague, Santé publique France a observé une baisse des hospitalisations pour AVC (jusqu’à -27%) et infarctus du myocarde (jusqu’à -40%). L’Agence a également observé une hausse des décès hospitaliers pour AVC et dans une moindre mesure des infarctus, ainsi qu’une augmentation des complications immédiates en lien possible avec une prise en charge tardive, même si le lien de causalité est difficile à établir. »

Et le constat est le même concernant le dépistage des cancers. Cela s'explique notamment par le fait que les personnes fragiles craignent davantage de fréquenter les lieux de soin, de peur d'être contaminées.

Ainsi, alors que nous sommes au cœur de la seconde vague de l'épidémie, le ministère des Solidarités et de la Santé, l’Assurance Maladie et Santé publique France tentent, via une campagne de sensibilisation, d'éviter que le situation du printemps dernier ne se reproduise. Les organismes rappellent qu'en cas de problème de santé, il est impératif de contacter son médecin traitant, sachant que ces derniers ont tout mis en place dans leurs cabinets pour assurer des consultations sécurisées. Ils insistent également sur les moyens mis à disposition des patients pour assurer la continuité des soins sans avoir à se déplacer : téléconsultation, télésurveillance, télésoin, et même dans certains cas consultation par téléphone.

Des recommandations qui s'appliquent tout particulièrement aux personnes âgées, aux patients souffrant de pathologies chroniques, ou encore aux femmes enceintes, aux enfants et aux nourrissons.

Anaïs Gall

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire