500 000 euros de recettes perdues en 2020 pour le centre Aquanova de Saint-Dié-des-Vosges

Publié le Mercredi 13 Janvier 2021

Les enfants de l'école de natation de Saint-Dié-des-Vosges ont un privilège, ils disposent pour leur cours extra-scolaire hebdomadaire de toutes les lignes d'eau du grand bain de la piscine . En effet, pour cause de crise sanitaire, la pratique de la natation n'est autorisée que pour les moins de 18 ans, scolaires, activités péri-scolaires du mercredi et jeunes licenciés des clubs pour leurs entraînements (natation, plongée, secourisme, triathlon,...)


Chaque semaine, c'est ainsi  environ un millier d'enfants et de jeunes qui continuent à fréquenter le centre Aquanova de Saint-Dié-des-Vosges, avec des règles de sécurité et la désinfection quotidienne des espaces communs. Les maîtres-nageurs habilités ne travaillent plus qu'à mi temps et n'ont pas le droit de nager auprès des enfants sauf bien sûr en cas de sauvetage.


La fréquentation du centre aqualudique déodatien, natation et finess, c'était en moyenne chaque semaine en temps normal, 4 000 personnes. Depuis la fermeture au public, ce chiffre est divisé par quatre avec des conséquences financières importantes. 500 000 euros de pertes d'exploitation de recettes (entrées) en moins en 2020. Une perte sèche qui pèse sur les finances de la ville, alors que dans le cadre d'une gestion basée sur un PPP (partenariat public privé) la communauté d'agglomération doit verser un loyer à l'exploitant le groupe Récréa, d'1,2 million d'euros par an, mais précise le maire David Valence, compensé à l'euro près par la commune.

 

Reportage complet dans notre journal à 18h.

Marie-Danièle Rogovitz



Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire