8 tonnes d'arnica récoltées sur le sommet du Markstein

Publié le Jeudi 28 Juin 2018

La récolte de l'arnica s'achève doucement sur les hauteurs du Markstein, dans le massif vosgien. La cueillette qui a débuté lundi a permis de ramasser 8 tonnes de plantes. Une année satisfaisante, d'après les cueilleurs.

Cette année, ils étaient 57 cueilleurs, chargés de récolter ces petites fleurs jaunes sur le sommet du Markstein. L'arnica est très prisée par l'industrie pharmaceutique pour ses vertus analgésiques et anti-inflammatoires. Au total, la majorité des plantes prélevées seront vendues à une demie-douzaine de laboratoires locaux ou européens, comme Weleda ou Boiron.

90% de la récolte française se fait au Markstein

L'arnica est une plante calcifuge (elle déteste le calcaire) qui pousse en altitude. Elle nécessite des conditions particulières comme une acidité des sols, de longues neiges hivernales et beaucoup de pluie. Les sols du Markstein sont donc parfaitement adaptés à la croissance de ces fleurs.

Une partie de la récolte réservée aux produits locaux

Le Vosgien Clément URION, était lui aussi à la tâche ces derniers jours. Membre de la Ferme du Bien Être à Gérardmer, il conserve une partie des fleurs récoltées (20 kg de fleurs fraîches sans la tige sur les 250 kg ramassés avec son équipe) pour en faire de l'huile de massage.

Redécouvrez notre reportage sur la récolte 2017 !

Anaïs GALL

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire