L'affaire Laura Randour jugée cette semaine aux assises

Publié le Lundi 16 Décembre 2019

Le 26 août 2017, à Rambervillers, Laura Randour, une jeune femme de 18 ans, perdait la vie après avoir reçu un projectile en plomb en plein thorax, tiré par la carabine à air comprimé de son compagnon, David N. 28 ans au moment des faits.

Depuis ce lundi matin et pendant 3 jours, la Cour d'assises des Vosges doit déterminer si l'accusé a volontairement tiré sur sa compagne. Depuis son interpellation, David N. assure qu'il s'agit d'un accident, affirmant d'abord que la balle avait ricoché sur un mur avant d'atteindre Laura Randour, expliquant ensuite que le coup était parti tout seul. Ce que l'on sait en revanche, c'est que l'accusé était passionné d'armes, qu'il avait l'habitude de les manipuler, et que le jour du drame, il avait consommé de l'alcool et du cannabis.

Il encourt la reclusion criminelle à perpétuité. Le verdict est attendu mercredi, en fin d'après-midi.

Anthony Sap

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire