Annonces Gouvernement : pas d'allègement du confinement pour le moment

Publié le Jeudi 12 Novembre 2020

Alors que le Gouvernement tenait son deuxième Conseil de Défense ce jeudi matin, le 1er Ministre Jean Castex en a exposé le compte rendu lors d'une allocution publique en direct à 18h. Si les premiers effets du reconfinement semblent encourageants, le dispositif restera maintenu en l'état pour au moins deux semaines.

Une hospitalisation toutes les 30 secondes et une admission en service de réanimation toutes les 3 minutes en France... Un bilan qui dépasse désormais 42 500 morts... Voilà quelques uns des chiffres annoncés par Jean Castex en préambule de son allocution. Malgré tout, le 1er Ministre se veut rassurant puisque les effets du reconfinement se feraient déjà ressentir. En effet, d'après les premières observations, le nombre de cas testés positif a diminué de 16% la semaine dernière. Si cette baisse ne se répercute pas encore sur le nombre de patients hospitalisés, le Gouvernement estime que le pic de la vague pourrait être atteint au cours de la semaine prochaine.

Avec 4803 patients actuellement hospitalisés pour cause de Covid en France, l'épidémie a désormais dépassé le pic de la première vague en avril dernier. Malgré l'ouverture de 1360 lits supplémentaires dans le pays (la capacité totale pouvant atteindre 10 400 lits), les centres hospitaliers sont toujours sous pression. C'est pourquoi le Gouvernement a annoncé qu'il n'assouplirait pas pour l'heure le dispositif du confinement.

En effet, le 1er Ministre a affirmé que les restrictions actuelles se maintiendront au moins jusqu'au 1er décembre. Dans deux semaines le dispositif sera réévalué en fonction de l'évolution de l'épidémie. Si, comme les premières tendances semblent le montrer, le pic est atteint d'ici là et que la baisse des contaminations et des hospitalisations se confirme, le confinement sera assoupli, avec une réouverture des petits commerces (les cafés-bar-restaurants, salles de sport et lieux culturels ne seront pas immédiatement concernés). En revanche, si l'épidémie repart à la hausse, les restrictions seront renforcées.

En attendant, les premières aides financières à destination des entreprises impactées par ce reconfinement devraient être versées dans les jours à venir.

Anaïs Gall

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire