Antoine Waechter à Epinal pour soutenir Raphaël Laizeau

Publié le Lundi 9 Mars 2020

C'est une figure de l'écologie politique qui était de passage à Epinal ce lundi en fin d'après-midi. L'Alsacien Antoine Waechter, ex-eurodéputé européen et candidat écologiste à l'élection présidentielle de 1988 (3,78 % au premier tour), est venu apporter son soutien à la liste portée par l'étudiant Raphaël Laizeau (21 ans).

Parti de Mulhouse ce lundi (« le coronavirus ? on en fait beaucoup trop, c'est beaucoup moins dangereux que la grippe !» a-t-il ironisé en préambule), celui qui a été vice-président du Conseil régional d'Alsace de 1989 à 1998 défend toujours une écologie indépendante au sein de son mouvement MEI, qui soutient 70 listes un peu partout en France lors de ces élections municipales.
« Cette liste me rappelle mes débuts en politique en 1977 » a souri Antoine Waechter au moment d'évoquer le projet de Raphaël Laizeau, dont les colistiers présentent une moyenne d'âge autour de 30 ans. « Il faut sortir de l'ancien monde, celui du béton et de l'asphalte, et imaginer des cités conviviales, belles et vertes, avec un accent mis sur la plantation d'arbres qui absorbent le gaz carbonique et réduisent la température des villes de manière significative en ces temps de réchauffement climatique » a ajouté le fils de boucher qui très tôt a développé une conscience écologique forte « qui doit éviter de cliver l'offre en s'adossant aux partis clairement identifiés à gauche. C'est une erreur fondamentale de ne s'adresser qu'à une partie de la population ».
Quid d'une alliance éventuelle avec d'autres listes qui se réclament de l'écologie comme à Epinal ? « Tout dépend du projet, nous ne fermons aucune porte, mais ça se décide au niveau local, je n'interviens en rien dans ce genre de décisions » a conclu celui dont le parti s'est rallié à l'ancien marcheur Cédric Villani à Paris.

Jean-François Verrier

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire