Arrêts TGV : inquiétude des maires d'Epinal, Remiremont et Saint-Dié

Publié le Vendredi 16 Février 2018

Suite au rapport Spinetta sur le modèle ferroviaire français remis ce jeudi et qui a immédiatement soulevé des questions quant à l'avenir des petites lignes, c'est ce vendredi au tour des maires d'Epinal, Remiremont et Saint-Dié de faire part de leur inquiétudes quant au maintien des arrêts du TGV dans leurs villes respectives.

 

Michel Heinrich, Jean Hingray et David Valence - ce dernier étant également vice-président du Conseil Régional délégué aux transports, déplacements et infrastructures - ont envoyé un courrier en ce sens à la Ministre chargée des transports Elisabeth Borne.

Les trois élus y rappellent "la nécessité de dessertes TGV offrant des liaisons directes depuis Paris, auxquelles ne saurait se substituer une offre TER (...)", ces dessertes des villes moyennes dans les territoires ruraux constituant "un véritable outil de développement économique et d'aménagement du territoire".

Nicolas Brédard

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire