Assises des Vosges : ouverture du procès un homme de 29 ans accusé de tentative de meurtre sur son ex compagne

Publié le Mercredi 15 Mai 2019

Ouverture du procès d'un homme de 29 ans accusé de tentative de meurtre sur son ex compagne ce mercredi matin devant la Cour d'assises des Vosges, il devrait durer trois jours.

Les faits remontent à l'automne 2016 dans un immeuble du quartier de Kellermann à Saint-Dié-des-Vosges. L’accusé, Laurent Blanchard, qui comparaît détenu, est jugé pour tentative de meurtre par une personne étant ou ayant été conjoint, concubin ou partenaire liée à la victime par un pacte civil de solidarité. 

Rappel des faits

Le 11 octobre 2016 à Saint-Dié-des-Vosges, Laurent Blanchard aurait rejoint son ex concubine dans sa voiture dans l’après-midi contre son gré. Il restera avec elle jusqu’à ce que la victime rentre chez elle après être aller chercher ses deux enfants à l'école. La jeune femme lui demande à plusieurs reprises de partir de l'appartement mais il refuse. Vers 22h, la situation dégénère. Il éteint les lumières de la chambre où se trouve sa compagne et lui assène un coup violent au visage, avant de le lui maintenir fermement la bouche et le nez sur le lit. La victime réussit à s’extirper de l’étreinte de Laurent Blanchard. Il parvient toutefois à lui donner un autre coup sur la tête à l’aide d’un objet lourd, avant de lui murmurer « je vais te tuer» et de la frapper une troisième fois.

La jeune femme blessée, le visage tuméfié, réussit toutefois à s’enfuir et se réfugie chez une voisine qui prévient la police. L’accusé, lui, se défenestre avant l’arrivée des autorités faisant une chute du 3ème étage, soit environ 12m de hauteur. Il s'en sortira miraculeusement.

Sur place, les forces de l'ordre découvrent de nombreuses traces de sang qui témoignent de la rare violence des coups portés, et un marteau enroulé dans un foulard.
Auditionné par les enquêteurs, l’accusé réfute et déclare que sa compagne a essayé de lui donner un coup de couteau en proférant des menaces de mort à son encontre, et qu’il l’aurait alors giflée pour se défendre. Plus tard, il avouera en garde à vue, l’avoir frappée à plusieurs reprises.

Laurent Blanchard n'est pas inconnu de la justice, il a déjà été condamné à 4 mois de prison pour des faits de violence.

Il encourt la peine maximale, la réclusion à perpétuité. Verdict vendredi.

Anne Didier et Julien Chassard

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire