Le bien vieillir : une priorité pour les Vosgiens

Publié le Vendredi 11 Janvier 2019

Les quatre députés et deux sénateurs vosgiens ont participé à une réunion ce vendredi autour de la vice-présidente du département en charge de l'autonomie Caroline Privat-Mattioni pour parler dépendance.

 

Un sujet de préoccupations pour les Vosgiens qui lors d'une enquête ont placé le bien viellir comme la mission la plus importante exercée par le conseil départemental. La collectivité investit dans de multiples actions : 2018 a vu l'ouverture de la maison départementale de l'autonomie, mais aussi le remboursement des frais kilomètriques pour les services d'aide à domicile.

2019 verra la création de 25 places de service d'accompagnement à la vie sociale, un effort accru sur l'équipement des EPHAD en télémédecine. Dans les Vosges, l'accent est mis également sur  l'échange de savoir-faire entre les professionnels de l'aide à domicile et des établissements médicalisés.

Mais tous, décideurs politiques et professionnels en sont conscients, le principal enjeu lié au vieillissement, c'est le recrutement qui pâtit d'un déficit de vocations, pour des métiers comme ceux d'aide-soignant(e) ou d'auxiliaire de vie. Des campagnes de communication vont être mises en place pour valoriser ces professions. Dernier objectif : mutualiser les missions, et surtout, améliorer les rémunérations des personnels

M-D. Rogovitz

Photo : de gauche à droite, le sénateur Jackie Pierre, Caroline Privat-Mattioni, vice-présidente du CD en charge de l'autonomie et les députés Stéphane Viry et Christophe Naegelen.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire