Bio-pacte de Châlons : la Région Grand Est s'engage pour la bioéconomie

Publié le Samedi 1 Septembre 2018

Réunis pour l'inauguration de la Foire de Châlons-en-Champagne*, les présidents des régions Grand Est, de l'Île-de-France et des Hauts-de-France  ont signé ce vendredi un bio-pacte, engagement en faveur de la bioéconomie.

Les chefs exécutifs des trois grandes régions du quart Nord-Est de la France, Jean Rottner (Grand Est), Valérie Pécresse (Île-de-France) et Xavier Bertrand (Hauts-de-France) souhaient ainsi renforcer leur collaboration territoriale "à l’opposé d’une volonté «recentralisatrice» palpable de l’Etat" selon les trois élus, en alliant "le potentiel exceptionnel en matière d’innovation des acteurs d’Île-de-France et du formidable terrain d’expérimentation que constitue le plus grand espace agricole français dans les Régions Hauts-de-France et Grand Est".

Difficile de donner un exemple précis et concret; expliquons plutôt ce qu'est la bioéconomie selon le Ministère de l'agriculture et de l'alimentation qui a présenté sa stratégie en la matière en février dernier au Salon international de l'agriculture de Paris.*

Elle "englobe l'ensemble des activités liées à la production, à l'utilisation et à la transformation de bioressources (c'est à dire des ressources renouvelables à la différence des ressources fossiles ndlr). Ces activités sont destinées à répondre de façon durable aux besoins alimentaires et à une partie des besoins en matériaux et en énergies des sociétés, tout en préservant les ressources naturelles et en garantissant la production de services environnementaux de bonne qualité."

*http://agriculture.gouv.fr/une-strategie-bioeconomie-pour-la-france-plan-daction-2018-2020

Photo : De gauche à droite, les présidents des trois régions, Jean Rottner (Grand Est), Valérie Pécresse (Île-de-France) et Xavier Bertrand (Hauts-de-France). Créditd : Pascal Bodez Région Grand Est.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire