Bus en feu à Sainte-Marguerite : un conducteur témoigne

Publié le Jeudi 22 Mars 2018

Le feu, qui a embrasé le véhicule ce jeudi matin à 8 heures n'a heureusement pas fait de blessés. Mais pour les conducteurs du réseau, c'est l'étincelle qui a mis le feu aux poudres.

Lorsque le feu s'est déclaré dans le moteur du bus, le chauffeur venait à peine d'entamer son service et aucun passager n'était encore à bord. Le drame a donc été évité de justesse. Mais pour les conducteurs du réseau Deobus de l'agglomération de Saint-Dié, géré par la société Transdev, l'incident est celui de trop...

Contacté par téléphone, un chauffeur du réseau, excédé, témoigne du malaise qui règne au sein de l'équipe de 13 conducteurs. Solidaires dans cette cause, ils dénoncent des conditions de travail qui se sont dégradées et un matériel qu'ils ne jugent plus en assez bon état. Une situation sur laquelle les professionnels ont alerté, fin février, la médecine du travail et l'inspection du travail. Ils auraient également demandé à la direction de renouveler le matériel roulant.

Suite à l'incident, les conducteurs rencontrent ce matin la direction de l'exploitant Transdev, qui avait prévu par ailleurs de proposer un nouveau planning horaire aux conducteurs d'ici avril, afin d'améliorer leurs conditions de travail. 

Anaïs GALL

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire