Chasse : les règles de sécurité renforcées

Publié le Jeudi 30 Janvier 2020

Depuis le 27 janvier 2020, la pratique de la chasse est réglementée par arrêtés préfectoraux dans l’attente d’un nouveau Schéma Départemental de Gestion Cynégétique, un plan élaboré par chaque fédération départementale des chasseurs approuvé par le Préfet.

Dans cette attente et considérant l’expansion de la population de sangliers dans le département des Vosges, à l’origine de dégâts conséquents, les dispositions en vigueur concernant l’agrainage dissuasif sont prolongées jusqu’à la fin de la saison de chasse en cours, soit le 29 février 2020.

Concernant la sécurité à la chasse, Pierre Ory, Préfet des Vosges a décidé de renforcer les règles en cohérence avec les récentes instructions de la Ministre de la Transition Écologique et Solidaire, au vu de l‘augmentation du nombre d’accidents à la chasse au niveau national. Ainsi, depuis le 27 janvier, en plus des mesures déjà prévues, les dispositions suivantes s’appliquent :

- lors d’un arrêt ou d’une suspension de l’action de chasse (fin de battue, déplacement collectif...) ou lors de rencontres d’un chasseur avec d’autres usagers de la nature (suspension de l’acte de chasse pour échanger verbalement, contrôle par un service de police...), les armes doivent être systématiquement sécurisées, c’est-à-dire ouvertes, déchargées et non approvisionnées.

- il est interdit de chasser et de se poster sur les emprises des routes et voies revêtues (hormis routes forestières), ouvertes à la circulation publique. On entend par emprise la chaussée, les accotements, les talus et les fossés directement attenants,

- le port apparent d’un dispositif fluo est obligatoire pour la chasse collective (battue) en milieu boisé pour tout gibier et en plaine uniquement pour le grand gibier. Il est recommandé pour toute chasse à tir.

À noter, qu’à compter du 1er mars 2020, cette obligation du port apparent d’un dispositif fluo sera étendue pour toutes chasses à tir, individuelles ou collectives à l’exception de :

- la chasse silencieuse du grand gibier et du renard (affût ou approche) du 1er juin au 15
octobre,
- la chasse des oiseaux de passage, des corvidés et du gibier d’eau à poste fixe,
- la chasse individuelle au gibier sédentaire (lièvre, perdrix, faisans, etc.) en plaine.

Livia Buchler (avec communiqué)

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire