Chenilles processionnaires : le nord des Vosges centrales particulièrement touché !

Publié le Lundi 1 Juillet 2019

Si vous n’avez pas été ou n’êtes pas victime de démangeaisons, vous avez de la chance car vous êtes certainement peu nombreux ! Depuis le milieu de la semaine dernière, les désagréments divers dûs aux chenilles processionnaires sont légion. Vous êtes très nombreux à vous être rendus ce week-end chez votre médecin ou en pharmacie.

 
Selon l’Agence régionale de santé, à qui les premiers signalements sont officiellement remontés vendredi, si tout le département est touché, la moitié nord des Vosges centrales l’est plus particulièrement.


Les chenilles processionnaires possèdent des poils particulièrement urticants qui peuvent provoquer de fortes réactions allergiques au niveau des yeux, de la peau ou des voies respiratoires. Des poils, et même des poils microscopiques invisibles à l’oeil nu, qui sont emportés par le vent et peuvent s’infiltrer partout ! Et la seule façon d’y échapper, c’est d’espérer des précipitations et de l’humidité qui les plaqueraient au sol ! Même les forestiers professionnels ne peuvent s’en prémunir malgré leur expérience et leurs équipements : de nombreux chantiers de marquage ou d’abattage sont reportés. 

Pour rappel, les symptômes sont des démangeaisons, des conjonctivites ou encore des maux de gorge.

L’ARS rappelle notamment sur son site internet que “la lutte contre les chenilles urticantes est une affaire de professionnels. Il est donc fortement recommandé de faire intervenir une société spécialisée ou un professionnel formé pour toute intervention sur un arbre infesté”. Plus d’infos sur ici.

 

Voir et partager notre émission Ça nous regarde du jeudi 27 juin sur la forêt vosgienne !


Ludovic Bisilliat

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire