Coronavirus : 910 personnes contaminées dans le Grand Est

Publié le Samedi 14 Mars 2020

Les chiffres ont sans aucun doute encore évolué depuis le dernier décompte de l'ARS Grand Est qui recensait ce vendredi 13 mars à 17h, 910 personnes confirmées biologiquement positives au coronavirus-covid-19 dans la région soit 323 nouveaux cas par rapport à mercredi dernier soit une progression de 55% en deux jours.

Les départements alsaciens restent de loin les plus touchés avec 463 cas dans le Haut-Rhin, 219 dans le Bas-Rhin ainsi que la Moselle avec 114 cas.

Dans les Vosges, 44 personnes sont contaminées, 35 en Meurthe-et-Moselle, 20 dans la Marne, 6 dans la Meuse, une dans l’Aube, une en Haute-Marne, une dans les Ardennes, six autres sont originaires d’autres territoires que celui du Grand Est.

Depuis le début de l'épidémie, 21 personnes sont décédées du coronavirus-covid-19 dans le Grand Est dont 3 dans les Vosges, principalement des personnes âgées.

(Suite extraite du communiqué de presse de l'ARS)

Les enquêtes épidémiologiques, en lien avec Santé publique France, sont en cours afin d’identifier les sujets contacts pouvant présenter un risque, de prendre les mesures de gestion appropriées, notamment pour protéger les personnes fragiles et ralentir la propagation du virus.

Deux départements de la région sont particulièrement impactés, se caractérisant par une circulation active du virus :

  •  le Haut-Rhin, en lien avec le foyer épidémique lié la Semaine de carême de l’Eglise la Porte Ouverte de Bourtzwiller ;
  • le Bas-Rhin, où des mesures spécifiques complémentaires à celles annoncées par le Président de la République, comparables à celles mises en place dans le Haut-Rhin : interdiction des rassemblements et activités mettant en présence plus de 50 personnes seront mises en œuvre à compter du 14 mars.

L’ensemble des établissements de santé sont mis en alerte, les capacités en tests Covid-19 ainsi que les capacités de réanimation sont en cours de renforcement.

Des travaux, menés en concertation avec les médecins libéraux, modalités de prises en charge à domicile tout en garantissant la protection des professionnels de santé.

Les EHPAD, au sein desquels les visites sont désormais interdites, sont également mobilisés et bénéficient d’un accompagnement et d’un soutien.

Dans le contexte de la fermeture des établissements scolaires, les élèves bénéficieront de la continuité pédagogique. Les parents qui n’auraient pas de solution de garde pourront bénéficier d’une prise en charge exceptionnelle d’indemnités journalière par l’Assurance Maladie (declare.ameli.fr).

Rappel des consignes à suivre

L’enjeu est de freiner la transmission du virus qui circule actuellement sur le territoire et protéger les zones non ou peu touchées. Pour cela, il appartient à chacun de mettre en place les mesures barrières recommandées :

  • Se laver très régulièrement les mains avec du savon,
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir,
  • Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter,
  • Saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades.

En cas de symptômes (toux, fièvre) et si vous revenez d’une zone à risque ou d’un foyer d’infection, il est demandé de rester chez soi et d’appeler le 15.

Dans tous les cas, en cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer, dans les 14 jours suivant leur retour d’une zone où circule le COVID-19, les personnes doivent contacter le Samu Centre 15 et éviter tout contact avec leur entourage, et conserver un masque. Il est demandé de ne pas se rendre chez son médecin, ni aux urgences de l’hôpital.

Vous retrouverez plus d’informations sur les sites internet du Gouvernement du Ministère des
Solidarités et de la Santé et de Santé publique France.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire