Couvre-feu : ce que l'on peut faire ou non

Publié le Vendredi 18 Décembre 2020

Entré en vigueur le 16 décembre, le couvre-feu a remplacé le confinement. Il est désormais possible de se déplacer en journée entre 6h et 20h sans attestation. Récapitulatif de ce qu'il est possible de faire ou non.

 

Entre 20h et 6h du matin, il est cependant interdit de se déplacer, sauf pour certains motifs dérogatoires : motifs professionnels, motifs familiaux impérieux, mission d’intérêt général, raisons médicales, personnes en situation de handicap et leur accompagnant, besoins des animaux de compagnie.

Les personnes devant se déplacer, dans le cadre des exceptions prévues, doivent se munir d'une attestation spécifique disponible sur le site internet du ministère de l’Intérieur.

Dès lors, les vosgiens peuvent à nouveau se déplacer sans limitation de distance avec leur véhicule entre 6h et 20h, ou par les moyens de transport publics, et pourront évidemment rejoindre leur lieu de vacances.

Les voyages en train et en avion sont, eux, toujours possibles pendant le couvre-feu. Les voyageurs devront alors se munir de leur attestation ainsi que de leur billet en cas de contrôle.

Les restaurants pourront faire des ventes à emporter jusqu’à 20h, heure à laquelle seules leslivraisons à domicile seront autorisées.

Plusieurs nouvelles dispositions ont été introduites par le décret du 14 décembre 2020 modifiant le droit applicable dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire :

Les séjours touristiques sont autorisés sous conditions. En effet, les établissements suivants peuvent accueillir du public :

  • Les auberges collectives ;
  • Les résidences de tourisme ;
  • Les villages résidentiels de tourisme ;
  • Les villages de vacances et maisons familiales de vacances ;
  • Les terrains de camping et de caravanage.

Le public ne peut y être accueilli que dans le respect des gestes barrières et en évitant les rassemblements de personnes dans les espaces collectifs. Les installations aquatiques ou collectives (piscines, restaurants, bars...) doivent obligatoirement rester fermées. Les hôtels ne peuvent accueillir le public que pour leurs activités d’hébergement, et par dérogation pour le room service (service en chambre) et la restauration collective sous contrat.

S’agissant plus spécifiquement des stations de ski, les remontées mécaniques demeurent fermées au grand public.

Leur fonctionnement est seulement autorisé pour les professionnels dans l'exercice de leur activité, les sportifs professionnels et de haut niveau pour les besoins de leur entraînement, et les mineurs licenciés au sein d'une association sportive affiliée à la Fédération française de ski.

Dans ce cadre, les exploitants veillent à la distanciation physique, et pour les télésièges à ce que chaque cabine suspendue ne soit occupé que par une personne ou par des personnes laissant entre elles au moins une place vide.

Un projet de protocole est en cours d’élaboration en lien avec les professionnels et les communes concernées, dans le but de permettre une réouverture le 07 janvier, si la situation sanitaire le permet.

Les activités sportives individuelles sont autorisées en plein air pour les majeurs ; toutes les activités encadrées le sont pour les mineurs.

La pratique individuelle est autorisée dans l’espace public sans limitation autre que celle du couvre-feu (20h00-06h00).

Elle l’est aussi dans les établissements de plein air (ERP de type PA) qui peuvent désormais accueillir :

- les personnes majeures pour les activités sportives individuelles ;
- les personnes mineures pour toutes activités encadrées.

Pour les personnes majeures, les sports collectifs et les sports de combat ne sont toujours pas autorisés.

Les établissements sportifs couverts (ERP de type X) restent fermés au public, sauf pour les groupes scolaires et périscolaires, les personnes mineures pour toutes activités encadrées, la formation universitaire ou professionnelle, et les sportifs de haut-niveau.

Dans tous les cas, les vestiaires collectifs doivent être fermés, sauf pour les sportifs professionnels, la formation professionnelle et l’accueil des groupes scolaires et péri-scolaires.

Par ailleurs, les activités nautiques et de plaisance sont autorisées (sur les plages, plans d’eau et lacs).

Les établissements recevant du public de type PA au sein desquels est pratiquée la pêche en eau douce sont autorisés à accueillir le public.

Pour rappel, le 3 décembre, de nouvelles règles ont été fixées dans les lieux de culte afin de limiter la propagation du virus : deux sièges doivent rester libres entre chaque personne ou entité familiale, et une rangée sur deux doit rester inoccupée. Cette jauge s’appliquera également pour les fêtes de fin d’année.

(communiqué de presse de la préfecture des Vosges)

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire