Dans le Grand Est, 40 600 personnes ont de très hauts revenus

Publié le Mercredi 13 Mai 2020

L'INSEE a diffusé mardi ses dernières statistiques concernant la répartition nationale des ménages français les plus aisés. On apprend dans cette publication que 40 600 personnes dans le Grand est ont de très hauts revenus, ce qui classe notre région au 3e rang national des régions de province (c'est à dire hors Ile-de-France) derrière l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Provence-Alpes-Côte d’Azur (11,5 % et 7,2 %).

En 2017, pour l'INSEE, le seuil de très haut revenu se situe à 108 670 euros par an : il correspond à 9 060 euros mensuels pour une personne seule et 19 020 euros pour un couple avec deux enfants de moins de quatorze ans.


Ces ménages sont surtout localisés dans certaines zones comme les grandes agglomérations, à proximité de la frontière suisse et dans le vignoble champenois. L'INSEE précise que l’activité salariée constitue la principale source de revenu de ces ménages (41 % de leurs revenus, contre 56 % pour l’ensemble des ménages de la région), en particulier dans le Haut-Rhin (57 % de leurs revenus), où le travail frontalier vers la Suisse procure des salaires élevés.

Au total, dans le Grand est, les hauts revenus représentent donc 0,8 % des ménages. Il s'agit plutôt plutôt de personnes âgées (la moitié ont plus de 60 ans) et majoritairement propriétaires et dans 4 cas sur 10 de couples sans enfant.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire