Deux lettres manuscrites de Voltaire découvertes à Senones

Publié le Jeudi 13 Décembre 2018

C'est une découverte qui a surpris les agents de la médiathèque de Senones. Alors que ces derniers consultaient des livres anciens ils ont trouvé, au fond d'un carton, cachées dans des sous-verres, deux lettres manuscrites de Voltaire.

Ce dernier avait séjourné quelques jours dans la commune de Plombières en 1754. Il échangeait alors des correspondances avec Dom Calmet (Abbé de Senones) et son neveu Dom Fangé qui lui succéda. 

D'après Alexandre Jury, directeur-adjoint des médiathèques en charge du patrimoine écrit, "les lettres de Voltaire ne sont forcément pas des objets très rares" Il précise en effet que « Comme nombre de ses condisciples, Voltaire a beaucoup écrit, et avait un secrétaire chargé de rédiger une partie de ses courriers. On trouve donc des écrits de Voltaire dans de nombreuses bibliothèques, et fréquemment sur le marché des livres anciens. Toutefois, une première comparaison avec des courriers authentifiés datant de la même période laissent fortement supposer que les lettres sont bien de la main de Voltaire. L’intérêt historique est quant à lui certain, et en lien direct avec l’histoire locale. »
Les lettres devraient être prochainement numérisées pour être présentées au public.

La lettre de voltaire à dom calmet

"A Plombières, 16 juillet [1754]

Monsieur,

La lettre dont vous m'honorez augmente mon regret d'avoir quitté votre respectable et charmante solitude. Je trouvais chez vous bien plus de secours pour mon âme, que je n'en trouve à Plombières pour mon corps. Vos ouvrages et votre bibliothèque m'instruisaient plus que les eaux de Plombières ne me soulagent. On mène d'ailleurs icy une vie un peu tumultueuse qui me fait chérir encor davantage cette heureuse tranquillité dont je jouissais avec vous. J'ay pris la liberté de faire mettre à part quelques livres des savants d'Angleterre pour votre bibliothèque, mais on n'a envoyé chez Debure que les livres écrits en langue anglaise. J'ay donné ordre qu'on y joignit les latins. Ce sont au moins des livres rares qui seront bien mieux placez dans une bibliothèque comme la vôtre que chez un particulier ; il faut de tout dans la belle collection que vous avez. Je vous souhaite une santé meilleure que la mienne, et des jours aussi durables que votre gloire et que les services que vous avez rendus a quiconque veut s'instruire. Je serai toutte ma vie avec le plus respectueux et le plus tendre attachement. Monsieur.

Votre très humble et très obéissant serviteur

Voltaire"

Laissez nous un commentaire

1 Commentaire

FDA
publié le 18/12/18 à 11h25
Ces deux lettres manuscrites de Voltaire n'ont rien à voir avec une découverte.
Elles sont parfaitement identifiées et régulièrement présentées en public.
Elles font partie de ce fond parfaitement identifié de la ville de Senones avec de nombreux autres documents et œuvres d'art...sans doute bien loin de tout l'immense patrimoine qui a été éparpillé après le révolution française, à l'image des abbayes voisines.
Les dernières présentations ont été faites lors du Festival des Abbayes pour la remise en état d la grande bibliothèque de l'abbaye où Voltaire a séjourné (2017) et un colloque organisé pour le 250ème anniversaire de la mort de dom Calmet (Archives Départementales et Université Lorraine)...
Désolé, mais pas véritablement une grande découverte...

Daniel Caquard - Directeur artistique du Festival des Abbayes
Président de l'association du Pays des Abbayes