Le Drap Français recherche des couturières pour la confection de masques

Publié le Vendredi 24 Avril 2020

Nous l'évoquions déjà dans ce reportage tourné fin mars, Le Drap Français au Thillot s'est lancée dans la production de masques en tissu lavables et réutilisables avec l'entreprise Berjac de Dogneville mais aussi avec l'Association Bressaude d'insertion (ABI).

Devant faire face à une demande exponentielle - nous parlions récemment du cas de la Ville de Remiremont -  l'ABI a besoin d'aide pour honorer les commandes et recherche des associations ou des couturiers/couturières (regroupés) sur le territoire des Vosges, de la Lorraine et du Haut-Rhin, pour assembler les kits de masques en tissu fournis contre rémunération.

Chaque kit comprend tous les matériaux découpés nécessaires à la fabrication d'une vingtaine de masques (fil non fourni) et un tutoriel afin de respecter la norme AFNOR exigée (fonctionnement détaillé ci-dessous).

Pour participer, envoyer un mail à : bonjour@le-drap-francais.com.

POUR LES ASSOCIATIONS

Livraisons régulières de kits de masques en un point, selon périodicité à convenir en fonction du nombre de piqueuses. L’association répartit, sous sa seule responsabilité, le nombre de kits auprès des couturières et se charge de la centralisation des masques une fois cousus. Récupération des masques assemblés au point de livraison initial, selon échéance définie préalablement et fourniture de nouveaux kits. À chaque récupération de commande, établissement d’une facture par l’association qui percevra une rémunération pour les prestations effectuées. Un contrôle qualité sera effectué à chaque enlèvement.

POUR LES COUTURIÈRES INDÉPENDANTES, MERCERIES...

Possibilité de se regrouper à plusieurs (minimum à définir en fonction des volumes). Livraisons régulières de kits de masques auprès d’une seule des couturières ainsi regroupées qu’on nommera « Couturière ambassadrice », selon périodicité à convenir en fonction du nombre de piqueuses. La Couturière ambassadrice répartit, sous sa seule responsabilité, le nombre de kits auprès des couturières avec lesquelles elle souhaite collaborer et se charge de la centralisation en retour des masques cousus. Récupération des masques assemblés au point de livraison initial selon échéance définie préalablement et fourniture de nouveaux kits. À chaque récupération de commande, établissement d’une facture émise par chaque couturière en fonction du nombre de masques assemblés qui sera validée par la couturière ambassadrice selon le dispatch correspondant. Chaque couturière sera ainsi rémunérée individuellement pour ses prestations d’assemblage d’après les conditions prévues. Un contrôle qualité sera effectué à chaque enlèvement.

Crédit photos : Le Drap Français

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire