Les emballages sales se trient aussi !

Publié le Vendredi 25 Septembre 2020

D'après Citeo* : si 89 % des Français déclarent trier emballages et papiers, seule la moitié d'entre eux (51%), les trient systématiquement. Principale raison : la salissure de ces emballages, et donc l'idée qu'il faudrait les laver avant de les mettre au tri sélectif. Tout faux !

 

Les boîtes de conserve, les cartons et briques alimentaires, les bouteilles ou pots en verre même salis se trient aussi, ils suffit juste de les vider ! Voici quelques exemples du traitement subi par ces emballages pour bien comprendre que les laver est inutile...

  • La boîte de conserve est envoyée dans une aciérie et mélangée à la fonte en fusion à une température de +1135 °C, quelques gouttes d'huile ou de sauce tomate n'y résisteront pas.
  • La boite en carton tâchée, type pizza, tout comme la brique alimentaire, peu importe sa taille,  subit plusieurs étapes de nettoyage et filtrage pour éliminer tous les éléments indésirables : graisses, mais aussi colles, encres...
  • Les bocaux ou bouteilles en verre une fois concassés sont chauffés dans un four à 1500°C. Là encore, les laver s'avère totalement inutile.
    • Un petit rappel s'impose tout de même : le verre culinaire n’a pas les mêmes propriétés et ne fond pas à la même température notamment que le verre d’emballage : il ne faut donc pas mettre de grès, de vaisselle ou de verre à boire avec le verre d'emballage.
    • Autre info à retenir : les couvercles en métal de bocaux se recyclent aussi via le bac de tri des emballages au même titre que les boîtes de conserve, cannettes...

En 2019 en France, le taux de recyclage des emballages ménagers atteignait 70,2% et celui des papiers graphiques (journaux, magazines, cahiers, feuilles volantes...) 57,2%.

Chiffres et illustration fournis par Citeo : entreprise privée spécialisée, née de la fusion en septembre 2017 d’Eco-Emballages et d’Ecofolio, qui dispose d'un agrément d’État pour organiser, piloter et développer le recyclage des emballages et des papiers.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire