L'emploi salarié en Grand Est : la croissance des effectifs ralentit

Publié le Jeudi 18 Octobre 2018

Si l'emploi salarié continue de progresser, sa croissance tend à ralentir en France, comme dans le Grand Est, selon l'URSSAF qui vient de publier les données relatives au 2ème trimestre 2018.

La croissance ralentit

En effet, on constate une hausse de 0,9 % sur un an des effectifs salariés du secteur privé non agricole de la région (soit + 11 890 salariés) au 2ème trimestre 2018 contre 1,3% au 1er trimestre. Les établissements du Grand Est cumulent néanmoins 11 890 créations nettes d’emploi.

Ce qui s'explique notamment par un fort ralentissement de l'emploi en interim par rapport au deuxième trimestre 2017, mais qui reste malgré tout un secteur moteur de la croissance, et représente 4 800 créations nettes d'emplois. Autre secteur dynamique, l'hébergement-restauration dont les effectifs augmentent de 3,2 %, (+ 3,3% au niveau national) soit une hausse de 2 360 postes.

 

Les créations d'emploi en baisse dans les Vosges 

Sur les dix départements de la région Grand Est, cinq créent des emplois à des rythmes compris entre + 0,6 % (Moselle) et + 1,8 % (Bas-Rhin). Les effectifs salariés de la Meuse et de l’Aube sont stables. Ceux des Vosges, de la Haute-Marne et des Ardennes s’orientent à la baisse avec deux bassins d'emploi concernés : Epinal qui déplore un repli de 0,1% et le bassin de Neufchâteau particulièrement touché avec - 1,2%.

On note une légère augmentation dans les deux autres bassins vosgiens 0,2% à Saint-Dié et 0,3% dans les ecteur de Remiremont.

Anne DIDIER 

 

 

 

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire