Enlèvement de Mia : un contexte familial instable

Publié le Mercredi 14 Avril 2021

24 heures après l'enlèvement de la petite Mia qui vivait chez sa grand-mère aux Poulières, près de Bruyères, le procureur de la République, Nicolas Heitz, tenait une conférence de presse ce mercredi en fin de matinée.

L'occasion de revenir sur les circonstances exactes de cet enlèvement, avec la confirmation que celui-ci s'est déroulé sans violences. 2 hommes se sont présentés en tant qu'éducateurs du service territorial éducatif de milieu ouvert au domicile de la grand-mère maternelle de Mia ce mardi vers 11h30. Avec des papiers à en-tête du Ministère de la Justice, ils ont expliqué devoir emmener Mia dans leurs locaux pour qu'elle rencontre sa mère. Un 3ème homme les attendaient à bord d’un véhicule VOLKSWAGEN de type transporter gris anthracite. 

Mia, âgée de 8 ans, avait été placée chez sa grand-mère sur décision de justice. Elle aurait subi à plusieurs reprises les violences verbales de sa mère qui a toujours refusé toute collaboration avec les services éducatifs. Elle a même affirmé vouloir emmener Mia en camping car pour « passer en dessous des radars de la société ».

Une alerte enlèvement a été lancée hier à 21h puis levée 3 heures plus tard. La fillette est toujours activement recherchée.

Reportage dans notre journal, à partir de 18h.

Anthony Sap

Photos : Denis Lequien

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire