Eoliennes près de Vittel : « Le promoteur a modifié les caractéristiques de ses machines »

Publié le Mercredi 19 Avril 2017

A propos du projet de parc éolien sur la commune d'Esley, au col du Poirier, à l'est de Vittel, le collectif Vosges horizon durable dénonce dans un communiqué des modifications des permis de construire initiaux déposés début janvier par la société Neoen, leader français des producteurs indépendants d'électricité et de chaleur à partir d'énergies renouvelables.

Selon les membres du collectif, « le préfet a accordé par un arrêté du 28 mars les permis de construire de six éoliennes de 150 m de hauteur totale. Il s’agit en fait d’une modification prise en catimini : alors que l’autorisation d’exploitation et les permis de construire étaient accordées par le préfet depuis 2013, le promoteur a tout simplement modifié les caractéristiques de ses machines et demandé l’augmentation du diamètre des pales à 120 m, diamètre initialement prévu entre 100 et 112 m. »
Nous ne sommes pas parvenus à joindre à la société Neoen. La population a jusqu’au 28 mai pour déposer un recours.

Le département des Vosges compte à ce jour sur son territoire 21 éoliennes réparties en quatre parcs éoliens :

- deux à l'extrème nord ouest, sur les communes de Seraumont (5 éoliennes) et Chermisey (4 éoliennes)
- un au sud de Charmes, sur les communes d'Ortoncourt et Rehaincourt (8 éoliennes toujours en expérimentation)
- un au nord est de Darney, sur les communes de Dommartin-les-Vallois et Jésonville (4 éoliennes construites l'année dernière).
Un cinquième parc est en cours de construction : 10 éoliennes dans le massif de Belfays, sur les communes de La Grande Fosse et de Chatas.

Deux autres parcs sont en cours d'étude : 13 éoliennes au sud de Dompaire et 6 à l'est de Charmes.

 

Anne DIDIER et Ludovic BISILLIAT

 

Carte des parcs éoliens construits ou en projet.

 

Photo ci-dessus : un montage réalisé par Vosges horizon durable du projet de parc éolien au col du Poirier, à proximité de Vittel.

 

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire