Epinal : l'affaire Avetisyan au point mort

Publié le Mardi 14 Mai 2019

Depuis l’annulation le 8 mai dernier, par le juge des libertés de Meaux, de sa rétention, Laura Avetisyan, cette jeune maman Arménienne de 29 ans en situation irrégulière, est de retour à Epinal sans solution d’hébergement durable.

C’est ce que dénoncent Asil’Accueil 88 et la Ligue des Droits de l’Homme qui, ce mardi matin, se rassemblaient de nouveau sur le parvis de la gare spinalienne. Pour ses membres, qui ont de nouveau appelé ce matin et sans plus de succès le 115, « l’État se défausse de ses responsabilités ».

Jean-Louis Didelot (à gauche sur la photo) d’Asil’Accueil 88 estimant inacceptable que Laura et son enfant de 11 mois se retrouvent à la rue. Après avoir passé la nuit dans une famille vosgienne, une solution toute provisoire, la jeune femme se retrouve de nouveau ce mardi au même point que les jours précédents.

Thierry Lasson

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire