Epinal : les surveillants de prison toujours mobilisés

Publié le Mercredi 13 Mars 2019

 La mobilisation se poursuit devant la maison d'arrêt d'Epinal. Une quinzaine de surveillants se relayent depuis jeudi dernier, pendant leurs heures de congés, pour bloquer l'entrée d'intervenants extérieurs, comme le dentiste ou les enseignants.

Depuis lundi 11 mars le mouvement s'est durcit. Les extractions judiciaires, médicales ainsi que les commissions de discipline sont également reportées.

Ce mouvement a débuté pour soutenir leurs deux collègues agressés au couteau par un détenu Mickaël Chiolo au centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe la semaine dernière. Des surveillants spinaliens qui précisent que contrairement à ce qui a été dit, ce détenu radicalisé lors de son passage à Epinal n'a jamais été dans la même cellule que le terroriste Chérif Chekatt, qu'il ne l'aurait croisé qu'une fois dans la maison d'arrêt.

Ils dénoncent le manque de personnels, victimes régulièrement d'agressions verbales. Et pour prévenir des agressions physiques, ils demandent du matériel supplémentaire, gilets pare-balle et chaussures de sécurité entre autres.

Nicole Belloubet, la Ministre de la Justice doit rencontrer ce jeudi les représentants nationaux des surveillants de prison. En attendant ses réponses, le mouvement est provisoirement suspendu à la maison d'arrêt d'Epinal.

(photo d'archives viàVosges)

Aurélie Colombel et Anne Didier

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire