La fonction publique attire très peu dans le Grand d'Est

Publié le Jeudi 25 Octobre 2018

L'Insee a publié ce jeudi son étude sur l'attractivité économique de la fonction publique dans la région Grand Est en 2014-2015. Globalement, les résultats démontrent que les agents sont plus nombreux à quitter le territoire qu'à s'y installer.

Chaque année, les agents de la fonction publique se renouvellent au gré des mobilités géographiques, des départs en retraite, mais également de la non reconduction des contrats de personnels non titulaires.


Dans son rapport, l'Insee dévoile les grandes tendances :

  • Il est difficile d'attirer les fonctionnaires dans le Grand Est : seul 9% de l'effectif total a été renouvelé en 2015 (37 600 agents arrivent sur les 416 600 agents déjà présents dans la région)
  • Les mobilités géographiques concernent davantage les cadres de catégorie A et les jeunes de moins de 30 ans
  • Les agents territoriaux sont ceux qui se déplacent le moins au cours de leur carrière
  • Les échanges se font surtout avec les régions limitrophes
  • Les régions du quart nord est attirent moins les agents mobiles que les titulaires. D'ailleurs les chiffrent le prouvent puisque les mobilités se font essentiellement entre les départements d'une même région.
  • Le nombre de recours à des contractuels augmente afin d'occuper les postes vacants

Ces tendances sont d'autant plus marquées dans les départements ruraux (la Haute Marne, les Vosges et la Meuse). En revanche, la Moselle et le Haut-Rhin sont les moins touchés.

(Source : rapport Insee)

Anaïs GALL

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire