Forêt : le sénateur Daniel Gremillet fait adopter deux amendements budgétaires au PLF 2021

Publié le Vendredi 4 Décembre 2020

Dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances (PLF) pour 2021 et notamment de l'examen par le Sénat des crédits de la mission Agriculture, alimentation, forêt et affaires rurales, le sénateur vosgien Daniel Gremillet (LR) a fait adopter deux amendements budgétaires visant à préserver la forêt française touchée ses dernières années par la sécheresse et les scolytes, à l'image des peuplements vosgiens.

Ces deux mesures consistent en :

  • la création d'un fonds de 25 millions d’euros destiné à l’entretien des peuplements et notamment des parcelles reboisées,
  • la mobilisation de 10 millions d'euros pour l'accompagner les initiatives, en région, de création d’aires de stockage du bois sain, "afin de ne pas concurrencer le bois scolyté, d’assainir le marché et de maintenir les prix".

Pour Daniel Gremillet, le volet forestier du budget pour 2021 -  200 millions d’euros du plan de relance sont dédiés à la forêt et au bois - est cependant insuffisant, prenant l'exemple de l'Allemagne qui met plus de moyens dans la filière malgré une surface moindre : "l’Etat doit davantage être facilitateur et soutenir les initiatives afin de déployer une véritable politique de sylviculture en accompagnant la replantation mais également la régénération naturelle qui n’est pas du tout abordée dans les politiques publiques alors qu’elle permet de donner vie à des peuplements souvent plus robustes et moins sujets aux aléas climatiques".  

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire