Le Grand Est : 5 ème région la plus attractive de France pour les investisseurs étrangers

Publié le Jeudi 4 Avril 2019

L'agence Business France a publié ce jeudi son "bilan 2018 des investissements internationaux en France". Et le résultat est encourageant pour le Grand Est qui se place comme la deuxième région d'accueil des projets de production en France, avec 46 projets.

En 2018, le Grand Est a accueilli 110 projets permettant la création ou la sauvegarde de 2480 emplois sur le territoire régional. Suite à la publication de ces chiffres, le président de la région Grand Est, Jean Rottner, s'exclame : « Je me félicite de ces résultats tout à fait encourageants. Ils sont le reflet de la politique économique offensive que nous menons depuis plusieurs années, en concertation avec les acteurs du territoire. C’est aussi une reconnaissance pour nos pépites industrielles que nous accompagnons pas à pas dans toutes les étapes de leur développement. Les indicateurs positifs de Business France viennent conforter et confirmer une dynamique déjà très engagée depuis quelques mois. En 2018, sur les 15 plus gros investissements industriels de France, la moitié, 6, ont été réalisés dans le Grand Est. Et depuis janvier 2019, ce sont plus d’1 milliard d’euros qui ont été investis dans nos territoires. Le Grand Est est une région singulière, aux multiples atouts, unique par ses quatre frontières, forte de ses diversités et de ses richesses qui sont autant de facteurs d’attractivité pour les investisseurs étrangers. La confiance est là ! Et cette dynamique vertueuse doit nous engager à aller encore plus loin.»

Le Grand Est se distingue notamment par la forte présence d'entreprises industrielles, cequi lui vaut d'être la 2 ème région industrielle de France. En 2019, la Région a prévu de consacrer 194 millions d'euros à l'économie et la bioéconomie. Aujourd'hui elle accompagne ainsi 400 entreprises locales dans la démarche "Industries du Futur".

Les principaux secteurs d'activités qui attirent les investisseurs étrangers sont les machines et les équipements mécaniques, électriques, électroniques et informatiques, ainsi que les médicaments et les biotechnologies appliquées. L'Allemagne est le premier investisseur étranger dans la région.

(cf. communiqué de presse)

Anaïs Gall

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire