Grand Est : des aides exceptionnelles pour la filière sanitaire et sociale

Publié le Vendredi 18 Septembre 2020

Suite à la situation sanitaire, aux difficultés rencontrées durant cette épidémie de Covid-19 et aux besoins constatés, la Région Grand Est a pris ce vendredi toute une série de mesure en faveur de la filière sanitaire et sociale.

 

Voici quelques exemples (extrait du compte rendu de la commission permanente du 18 septembre 2020) :

  • débloquage d'une enveloppe supplémentaire de plus de 1,3 million d’euros en faveur des instituts de formations sanitaire ou social pour l'achat de matériel nécessaire au respect des règles de distanciation, acquisition d'outils numériques, travaux dans les locaux...
  • la création de places supplémentaires dans les Instituts de formation des professions de santé :
    • aides-soignants (AS) : 464 places supplémentaires dont 183 sur le territoire alsacien, 133 sur le territoire champardennais et 151 sur le territoire lorrain, pour des cursus complets ou modulaires, sauf pour les apprentis,
    • auxiliaires de puériculture (AP) : ouverture de places supplémentaires d’apprentissage en cursus complet ou modulaire,
    • infirmiers : 144 places dont 46 sur le territoire alsacien, 40 sur le territoire champardennais et 58 sur le territoire lorrain.
    • spécialités infirmières : 25 places supplémentaires dont 5 places d’infirmières de blocs opératoires en Lorraine, 10 places d’infirmiers anesthésistes dont 5 places sur le territoire lorrain et 5 sur le territoire champardennais, et 10 places d’infirmiers-puériculteurs dont 5 sur le territoire lorrain et 5 sur le territoire champardennais.
    • manipulateur en électroradiologie médicale (MERM) : 5 places supplémentaires pour tenir compte de l’ouverture prochaine de centres d’imagerie par résonnance magnétique (IRM).
    • VAE « hybride » pour Aide-soignant : mise en œuvre de la VAE « hybride » pour 100 demandeurs d’emploi dont le financement par la Région s’inscrit dans le Pacte régional d’investissement dans les compétences (PRIC). Une première expérimentation au profit de 10 demandeurs d’emploi sera mise en place au sein de l’IFAS de Verdun (55).

Rappelons par ailleurs que la Région a attribué ces quatre derniers mois 9 877 550 € d'aides exceptionnelles "Covid-19" pour les infirmier(e)s et aides-soignant(e)s (respectivement 869€ et 690€ en moyenne).

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire