Grenelle des mobilités en Lorraine : des axes ferroviaires nord sud à la billetique unique

Publié le Lundi 1 Juillet 2019

Après avoir signé en début de matinée à Saint-Dié-des-Vosges la réouverture de la ligne de train TER Epinal (Arches) - Saint-Dié-des-Vosges, la ministre des transports s’est rendue à Vittel pour lancer le Grenelle des mobilités en Lorraine, à l’initiative conjointe de la région Grand Est et du Pôle métropolitain européen du Sillon Lorrain.

Objectif : ‘‘engager une réflexion collective entre les acteurs des déplacements et les instances publiques sur les causes et les impacts des flux de mobilités et sur les réseaux de transports, à l’échelle du territoire lorrain et de ses frontières’’.


Des axes ferroviaireS nord sud à la billetique unique


En résumé, l’idée est d’élaborer une feuille de route soutenable financièrement, avec de premières actions à mettre en œuvre rapidement. Cette initiative s’inscrit dans la continuité des Assises de la mobilité organisées par l‘Etat et des débats en cours au Parlement sur la Loi d’orientation des mobilités (LOM).

Au menu des échanges et tables rondes ce matin : le co-développement des réseaux de transports à l’échelle européenne, les flux de transit fret et voyageurs internationaux (le doublement de l'A 31 sera dans toutes les têtes !), les axes ferroviaires nord-sud, le soutien au développement des entreprises, l’intégration des usagers à la réflexion globale ou encore la billettique unique !


C’est le 3e Grenelle des mobilités que la ministre signe : Strasbourg et Bordeaux sont également engagés dans une démarche similaire.

 
Reportage complet dans notre JT de ce lundi 18 h.

 
Ludovic Bisilliat, photo Anthony Sap

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire