Hôpital de Remiremont : son conseil de surveillance rejette le contrat de performance

Publié le Mercredi 5 Décembre 2018

L'issue du vote ne faisait que très peu de place au doute. Ce mercredi matin, le conseil de surveillance de l'hôpital de Remiremont a rejeté le contrat de performance proposé par l'Agence régionale de santé.

Un contrat qui entend résorber d'ici 2020 les déficits cumulés des hôpitaux d'Epinal et de Remiremont estimés à 25 millions d'euros. Cela passerait notamment par le non remplacement à terme de 255 postes.

Après une nouvelle mobilisation samedi dernier dans les rues de la Belle des Vosges (revoir notre reportage), « huit des neuf membres du conseil de surveillance de l'hôpital de Remiremont ont rejeté ce contrat après 1h30 de débats âpres avec l'ARS » nous a précisé Jean Hingray, maire UDI de Remiremont et président du conseil de surveillance.

Seul François Vannson, président du Conseil départemental et médiateur dans ce dossier complexe, s'est abstenu. « Dans ce contrat, et selon le Dr Mazen Chammas, certaines informations sont clairement erronées » poursuit Jean Hingray. Pour ce dernier comme pour de nombreuses autres personnes favorables à son maintien, hors de question que l'hôpital de Remiremont devienne un hôpital de proximité, faisant valoir une certaine exception territoriale.

Une décision qui contraint donc l'ARS à revoir sa copie. Le conseil de surveillance de l'hôpital d'Epinal devrait se prononcer ce vendredi.

Une chose est sûre : le prochain comité de pilotage programmé le 14 décembre est d'ores et déjà repoussé.

 

Ludovic Bisilliat

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire