Importante mobilisation pour défendre le loup de la plaine

Publié le Mardi 9 Juillet 2019

Avec plus de 35 000 signatures ce mardi matin, la pétition mise en ligne contre l'abattage du seul loup de Meurthe-et-Moselle fait beaucoup parler. Les signataires demandent au préfet de revenir sur son autorisation de prélèvement. 

Un dossier qui concerne aussi les Vosges et la Meuse puisque l'on sait que l'animal navigue entre les 3 départements. Il a d'ailleurs tué un agneau la nuit dernière dans la commune vosgienne de Punerot, à seulement quelques kilomètres de la Meurthe-et-Moselle.

Si dans le Massif des Vosges on compte plusieurs individus, celui-ci serait le seul dans ce secteur. Il a d'ailleurs déjà échappé à un tir de prélèvement dans notre département.

En France, on estime le nombre de loups à environ 500, soit le seuil de "viabilité démographique" prévu par le Plan loup pour 2023, d'où un plan de tir revu à la hausse avec un taux de prélèvement porté par le ministère de l'écologie à 17% en 2019 contre 10% jusqu'ici.

Le sujet est sensible depuis plusieurs années maintenant. Après de nombreuses attaques, les éleveurs d'ovins réclament un tir de prélèvement élargi. Mais on rappelle qu'en Europe, le loup est une espèce protégée par la convention de Berne de 1979.

Anthony Sap

Crédit photos : ONCFS

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire