Inteva Products à Saint-Dié : les repreneurs ont jusqu’au 16 juillet pour se faire connaître

Publié le Mercredi 8 Juillet 2020

Spécialisé dans la conception et la fabrication de serrures et moteurs de vitres et toits-ouvrants électriques, l'équipementier automobile déodatien Inteva Products France a été placé le 9 juin, et pour six mois maximum, en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce d'Orléans (notre reportage du 10 juin dernier).

Ce mardi 7 juillet, lors d’un point d’étape, a notamment été évoqué le 16 juillet comme date limite de dépôt des offres de reprise partielle ou totale des activités d’Inteva Products France, filliale du groupe américain Renco (2,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2018).

Inteva Products France emploie 663 salariés, dont 176 à la maison mère de Sully-sur-Loire (Loiret), 246 à Esson (Calvados) et 241 à Saint-Dié-des-Vosges. Parmi ses clients : PSA (Peugeot Citroën), Renault et Volkswagen.

Sur ce marché très concurrentiel aux faibles marges, Inteva Products France avait déjà connu des difficultés financières ces dernières années, qui se sont accrues avec la crise sanitaire et le fort ralentissement des ventes de véhicules neufs. Une situation fragile qui ne lui a, en plus, pas permis d'avoir accès au Prêt garanti par l’État (PGE). En période de redressement judiciaire, les salaires sont versés. Seules les créances passées (factures ou dettes) sont gelées afin de donner une bouffée d’air à l’entreprise.

Outre le 16 juillet, le prochain point d’étape au Tribunal de commerce d’Orléans est prévu pour le 22 septembre.

Ludovic Bisilliat

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire