Jean Rottner :" Lilla Merabet doit quitter la présidence du SEMIA "

Publié le Mercredi 6 Juin 2018

" Lilla Merabet doit quitter ses fonctions de présidente de l'incubateur de start-up SEMIA ", selon Jean Rottner, président (LR) de la Région Grand Est.

L'affaire avait été révélée le 30 mai dernier par le Canard Enchaîné. Petit rappel des faits, Lilla Merabet, vice-présidente de la région en charge de la compétitivité, du numérique et de la filière d’excellence, aurait " oublié " de modifier sa déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) et n'aurait donc pas mentionné sa participation à une holding financière.

Et deuxième mise en cause, l'élue est soupçonnée d'avoir favorisé la start-up Fibermetrix, dirigée par son compagnon. Société qui aurait bénéficié de 600 000 € d'aides de la Région via SEMIA, un incubateur de start-up qu'elle préside.

Lilla Merabet s'est expliquée face au déontologue 

Cette semaine, Lilla Merabet a rencontré le déontologue et Jean Rottner, président de la région Grand Est pour s'expliquer. Elle a rappelé qu'elle avait pris la présidence de SEMIA en juillet 2014, alors que l'incubateur suivait le projet Fibermetrix depuis mars 2012 et l'avait incubé en mai 2014, soit deux mois avant sa nomination. Quant aux aides versées par SEMIA, elle a ajouté qu' « aucun élu ne participe aux décisions d’investissement ».

(Jean Rottner, président de la Région Grand Est)

Le président de la Région réagit

Mardi soir, dans une conférence de presse, Jean Rottner s'est exprimé et a déclaré que Lilla Merabet avait, depuis, régularisé sa situation auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique

Il a néanmoins décidé, suivant les recommandations du déontologue, d'inviter Lilla Merabet à quitter la présidence et les instances de gouvernance de l'incubateur SEMIA dans les trois jours. 

Elle conserve toutefois son siège de vice-présidente de la Région Grand Est.

Le rapport du déontologue devrait être rendu public dans la journée. 

Anne DIDIER

 

 

 

 

 

 

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire