Justice : Francis Conte jugé en appel à Nancy

Publié le Mardi 6 Novembre 2018

Il avait été condamné en mars 2017 par la cour d'assises des Vosges à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 22 ans pour l'assassinat en récidive de Florence Parmentier et le meurtre de Celil Eren, 45 ans tous les deux, des faits qui s'étaient déroulés en juillet 2013 à Thaon-les-Vosges.

À l'époque, son avocat, maître Gary Lagardette, regrettait « les incessants parallèles faits avec la condamnation en 1995 de son client pour le meurtre de sa femme en 1992 », dans des conditions similaires. Lors du procès, sa ligne de défense reposait sur la non préméditation. L'avocat avait ainsi plaidé pour une requalification des faits en violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, sanctionnées par 15 ans de réclusion criminelle, 20 ans en cas de circonstances aggravantes.

2 balles, une pour elle, une pour moi...

Le procès en appel se déroule donc cette semaine à Nancy. Francis Conte a aujourd'hui 61 ans, diminué par la maladie, il s'est présenté devant la cour d'assises en fauteuil roulant.

Il devra donc de nouveau répondre des faits qui se sont déroulés ce jour de juillet 2013, de son obsession pour Florence Parmentier et de cette phrase répétée par l'une de ses amies devant la cour d'assises des Vosges lors du premier procès : "J'ai un fusil, j'ai 2 balles, une pour elle, une pour moi..." 

Anthony Sap

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire