#LaBelleimageEco : un annuaire d’entreprises afin qu’elles travaillent plus ensemble

Publié le Lundi 16 Novembre 2020

Elle avait été lancée durant le confinement du printemps dernier… la plateforme numérique #LaBelleImageEco portée par la communauté d’agglomération d’Epinal (CAE) avait prévu de passer à la vitesse supérieure cet automne, mais le reconfinement a d’autant plus hâté élus et agents de la collectivité.

Les raisons d’être de ce site web sont rappelons-le la mise à disposition aux gérants et cadres d’entreprises d’informations juridiques et financières, ainsi qu’un lieu de partage de ressources et de compétences (par exemple pour mutualiser certains services, pour un développement d’activité).

Depuis peu, la plateroforme propose deux nouveautés :
- une rubrique dédiée à la relance et recensant donc les divers dispositifs d’aides mis en place dans le cadre du plan de soutien à l’économie;
- un annuaire des entreprises de l’agglo, avec moteur de recherche et filtres, par exemple par secteur d’activité ou par localisation. Cet annuaire n’est pas une place de marché en ligne comme www.locappy.fr (portée par l’agglo en partenariat avec la CCI) mais une interface pour là aussi permettre aux entreprises de mieux se connaître afin qu’elles travaillent plus ensemble

Fond résistance :  une quinzaine d’entreprises accompagnées


Par le biais notamment de cette plateforme, l’agglo d’Epinal, en collaboration avec la Région Grand Est, peut accompagner les entreprises pour la constitution de leur demande de soutien dans le cadre du Fond Resistance.
Il s’agit d’une avance remboursable à taux zéro de 20 000 euros proposée aux entreprises n’ayant pas pu obtenir un prêt garanti par l’État (PGE) ou venant en complément d’un PGE.
« Depuis le printemps dernier, précise Cédric Haxaire, vice-président de la CAE en charge de l’économie, « l’agglo a ainsi accompagné une quinzaine d’entreprises pour un montant global de 175 000 euros ». Les fonds ‘‘fléchés’’ avec cet objectif s’élève pour l’agglo à 900 000 euros (44 millions à l’échelle de la région).
Cet automne, élus et partenaires ont décidé de prolonger le fonctionnement de ce fonds jusqu’à fin juin 2021, de permettre au monde agricole d’être demandeur et enfin de porter le plafond à 30 000 euros pour les petits commerces ainsi que pour les entreprises du tourisme et de l’évènementiel.

Reportage complet dans notre JT de ce mardi, première diffusion à 18 h.

Ludovic Bisilliat


Nicolas Boileau (entreprise de marquage et d’impression textile Cevofil à Epinal) a été un des tout premiers entrepreneurs à s’inscrire sur l’annuaire de la plateforme #LaBelleimageEco.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire