Lettre de menaces : le député Stéphane Viry s'exprime face à la presse

Publié le Mercredi 9 Janvier 2019

Le député de la 1ère circonscription des Vosges Stéphane Viry a reçu la semaine dernière une lettre d'injures et de menaces de mort, suite à l'une de ses interventions à l'Assemblée nationale, où il a posé une question au Gouvernement concernant la régulation des sangliers et l'indemnisation des agriculteurs.

Une lettre qu'il a choisie de publier sur les réseaux sociaux et sur laquelle il est revenu ce mercredi matin dans un entretien avec la presse départementale. Il a décidé de porter plainte. 

 

La lettre de menaces reçue par le député de la 1ère circonscription la semaine dernière

"Il faut restaurer la confiance et le dialogue"

Une lettre pour laquelle il ne veut faire aucun rapprochement avec les gilets jaunes, mais il constate que depuis l'existence de ce mouvement, le climat social se délite en France sans limites. Pour le député spinalien, inquiet pour l'avenir de la France, il y a urgence à restaurer la confiance, et le dialogue. Il est donc favorable au grand débat national qui va s'ouvrir mais craint qu'il ne soit pas à la hauteur des annonces et prévient, « il ne faut pas qu'il porte atteinte à la démocratie représentative. »

Stéphane Viry va poursuivre son travail parlementaire et s'investir notamment dans une mission qui lui a été confiée sur un diagnostic du fonctionnement (et « dysfonctionnement ») de Pôle Emploi.

De nouveaux outils participatifs

Stéphane Viry ajoute qu’il veut aller plus que jamais prendre conseil sur le terrain. Il va ainsi mettre en place deux outils citoyens participatifs, des ateliers législatifs où seront rassemblés des acteurs locaux pour travailler sur différentes thématiques. Il veut aussi son conseil de circonscription, et s'entourer au sein de cette structure de personnes d'horizons politiques et sociaux variés.

Plus d'info dans notre journal de ce mercredi à 18h.

Marie-Danièle ROGOVITZ et Anne DIDIER

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire