Loup : l'autorisation d'un tir de prélèvement fait bondir les associations de protection des animaux

Publié le Mardi 6 Décembre 2016

 L'annonce est tombée ce lundi, les préfets des Vosges et de Meurthe-et-Moselle ont décidé d'autoriser un tir de prélèvement dans la zone de plaine située entre les 2 départements. Dans ce secteur, on a recensé, depuis 2015, 132 attaques de loup faisant 469 victimes dans les troupeaux. Une décision prise après la mise en oeuvre de différentes mesures de protection, souvent jugées inefficaces, puis l'autorisation de tirs de défense. La zone concernée couvre 60 communes.

Les associations écolos n'ont pas tarder à réagir  à cette annonce.

Nicolas Simonet, le Président de l'ASPA (Association de Secours et de Placement des Animaux) Vosges  s'indigne de cette décision et appelle donc à une mobilisation massive  sur le terrain afin de  troubler  les opérations de tir menées par les louvetiers et l'ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage).

 

 crédit photo : ONCFS

 

 

 
 

 

 

 

 

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire