Le low-cost ferroviaire se développe dans le Grand Est

Publié le Mardi 11 Septembre 2018

La version low-cost du transport ferroviaire fête ses 5 ans et Ouigo ne compte pas s'arrêter là puisque ses dirigeants ambitionnent de faire voyager 26 millions de nouveaux passagers d’ici 2020, soit 25 % du trafic grande vitesse en France.

ZOOM SUR LE GRAND EST

 Depuis le juillet dernier, les voyageurs peuvent désormais rejoindre le Grand Est au départ de la gare de Paris-Est en moins de deux heures et rallier les gares de Strasbourg, Colmar, Metz, Nancy, Champagne-Ardenne TGV et Lorraine TGV.

Ce sont plus de 225 000 voyageurs qui ont ainsi pu profiter de cette offre depuis et vers la région Grand Est.

Toujours dans le Grand Est, OUIGO attend 480 000 voyageurs entre septembre et décembre 2018, puis 870 000 voyageurs au premier semestre 2019. « Depuis l’arrivée de OUIGO à Paris Gare de l’Est, ce sont désormais deux fois plus d'allers-retours et deux fois plus de destinations qui sont proposés quotidiennement aux voyageurs » nous explique-t-on aujourd'hui dans un communiqué.

Anthony Sap

Photo : Cramos sur Wikipedia

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire