La lutte contre le sexting non consenti au coeur des débats dans les collèges

Publié le Mercredi 7 Novembre 2018

La lutte contre le harcèlement sexiste et sexuel sera au coeur des débats ce jeudi 8 novembre dans 17 collèges de la région Grand Est.

Une action interacadémique (Nancy-Metz, Reims et Strasbourg), organisée dans le cadre de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolairequi se déclinera autour de différents ateliers Canopé (le réseau de création et d'accompagnement pédagogiques).

Une première baptisée, hackathon,  qui se déroulera en simultané dans les 3 académies du Grand Est. Le principe est simple, durant une journée, 74 élèves de 4e issus de 17 collèges travailleront sur la thématique de la prévention et de la lutte contre le sexting non consenti. Le résultat de ces réflexions fera l’objet d’une présentation et d’une remise de diplômes. 

7 collèges dans l'académie de Nancy-Metz participent à cette action dont 2 dans les Vosges : le collège Saint-Exupéry à Epinal et le collège Spitzemberg de Provenchères-sur-Fave.


À propos du sexting

En France, le terme sexting est entré dans le vocabulaire juridique en décembre 2013. Il désigne le fait d’envoyer et /ou d’échanger des sextos (textos à caractère sexuel souvent accompagnés de photos). L’application Snapchat, qui permet de prendre des photos, en théorie éphémères, a largement contribué à la propagation du sexto.

Anne DIDIER

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire