Municipales : la bataille à droite pour Epinal

Publié le Mercredi 27 Mai 2020

Après l'annonce de la date du 2nd tour des élections municipales le 28 juin si les conditions sanitaires le permettent, la campagne est relancée à Epinal  : avec une première conférence de presse déconfinée ce mercredi 27 mai au siège de la permanence de Benoît Jourdain.

 

Le candidat divers droite arrivé en deuxième position lors du 1er tour (25,82% des voix) a confirmé avec, à ses côtés le candidat centriste Christophe Petit, arrivé lui en 3ème position (13,94% des voix), la fusion de leur deux listes pour tenter de l'emporter face à Patrick Nardin, également divers droite, arrivé lui en tête au soir du 15 mars (37,9% des suffrages), et qui compte sur sa liste le maire sortant Michel Heinrich qui souhaite conserver la présidence de la communauté d'agglomération.

L'élection très disputée de la cité des images devrait donc se jouer à droite, avec les centristes qui sait en arbitre ? Car certains candidats "marcheurs" ou de cette sensibilité présents sur la liste de Christophe Petit n'ont pas été retenus dans cette fusion. 6 candidats sur 39 ont été choisis en position éligibles, mais pas Olivier Maury, aujourd'hui responsable local de LREM, qui par ailleurs n'a pas apprécié cette alliance avec Benoît Jourdain.

Et il y a aussi l'inconnue de l'abstention, avec une chute record de la participation de près de plus de 18 points enregistré au 1er tour par rapport à 2014 (37,5% de votants seulement) en raison notamment du contexte sanitaire.

A droite : deux tandems se présentent donc aux électeurs : Patrick Nardin-Michel Heinrich et Benoît Jourdain-Christophe Petit. Mais une troisième liste, de gauche sera également de la partie, celle du responsable départemental de la France Insoumise Fabrice Pisias, arrivé en quatrième position au 1er tour (11,45% des voix).

Reportage dans notre journal ce jeudi 27 mai dès 18h.

M-D. Rogovitz

Photo : Christophe Petit et Benoît Jourdain

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire