Nouvelle Cordée : les "Territoires à zéro chômeur" sur grand écran

Publié le Mardi 1 Octobre 2019

Ce mardi soir, le film documentaire "Nouvelle Cordée" sur les projets "Territoire à zéro chômeur longue durée" (TZCLD) sera projeté à 20 heures aux Cinés Palace d'Épinal, suivi d'un débat.

Le projet TZCLD est une expérimentation mise en place en 2016 par la ministre du Travail, Myriam El Khomri, sur 10 territoires français, dont le Territoire du Pays de Colombey et du Sud Toulois, en Meurthe-et-Moselle. L'objectif est en fait de lutter contre le chômage et de réinsérer les personnes éloignées de l'emploi dans le monde du travail.

Pour ce faire, le projet TZCLD travaille, en amont sur deux axes :

- cibler les personnes éloignées de l'emploi, les solliciter, cerner leurs compétences et leurs disponibilités

- sonder l'économie locale, identifier les besoins de la population que les entreprises du territoire ne comblent pas (afin d'éviter toute concurrence)

L'objectif final du projet est alors de créer une entreprise de services sur le territoire et d'y embaucher, en CDI, des personnes sans emploi sélectionnées par le dispositif.

Trois ans après le lancement de ce projet, le film documentaire "Nouvelle Cordée" présente au public les différentes initiatives menées à travers la France. L'occasion de faire un parallèle avec les Vosges qui candidatent avec certaines communes aux prochains projets de TZCLD.

Quatre territoires candidats dans les Vosges

L'une des conditions exigée par le projet consiste à présenter des communes de 5 000 habitants maximum. Dans les Vosges, Vincey, Châtel, Portieux et Capavenir Vosges Thaon ont soumis leur candidature parmi 200 communes françaises. Pour l'heure, le Comité local sait qu'il faudra patienter jusqu'au printemps 2020, une fois les élections municipales terminées, afin de voir si l'extension de la loi "Territoire à zéro chômeur longue durée" est adoptée par le ministère du Travail. En attendant, pour préparer le projet, de nombreux dons ont déjà été collectés par le Comité local, de la part d'entreprises du secteur, de mécènes ou de collectivités.

Anaïs Gall

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire