Nuisances sonores à Épinal

Publié le Mardi 1 Septembre 2020

5200 personnes ont fréquenté l'office de tourisme d'Épinal au mois de juillet. Un chiffre équivalent à celui de l'année dernière. Un constat post-confinement qui fait du bien pour les commerçants qui souhaitent rebondir suite à cette crise. Néanmoins, les sorties du public, souvent nocturnes, s'accompagnent de nuisances sonores.

Du bruit à proximité des bars, dans les appartements ou en ville. Cet été, certains vosgiens, parfois alcoolisés se sont retrouvés en groupe pour faire la fête, créant des nuisances sonores souvent en hyper-centre.

Le maire d'Épinal, Patrick Nardin, a ainsi demandé à ce que les bars n'ouvrent plus en horaires tardifs, c'est-à-dire après 4 heures du matin, mais reprennent leur rythme habituel. Il a également renforcé les effectifs de la police municipale pour notamment faire face à un autre problème : les rodéos urbains. Epinal est en effet la cible de ce genre de pratique depuis le déconfinement. Le Champs de Mars est le cœur principal de ces incivilités. Si ce phénomène est courant dans certaines villes, il est tout nouveau dans la cité des Images. On rapporte une augmentation de 15% des rodéos au niveau national.

Plus d'informations dans notre journal prochainement.

Amélie Pérardot

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire