Quel verdict dans l'affaire Laura Randour ?

Publié le Mercredi 18 Décembre 2019

Après 3 jours de procès, 3 jours de débats, les thèses du meurtre et de l'accident s'opposent toujours dans l'affaire Laura Randour, cette jeune femme de 18 ans qui a perdu la vie le 26 août 2017 à Rambervillers après avoir reçu un projectile en plomb en plein thorax tiré par la carabine à air comprimé de son compagnon, David N.

Du côté de la partie civile, c'est la thèse de l'homicide volontaire que l'on soutient, s'appuyant sur la personnalité violente, impulsive, immature de l'accusé et sur le fait qu'il a changé plusieurs fois de versions pour expliquer son geste.

L'avocat général, de son côté, opte pour l'homicide involontaire. Oui, David N. était en colère, oui, il a tiré sur Laura mais jamais il a voulu la tuer. 16 ans de réclusion ont d'ailleurs été requis à son encontre ce mercredi matin.

Enfin, pour l'avocate de la défense, ce drame est la conséquence d'un malheureux accident. De plus, selon elle, il n'existe dans le dossier aucun élément objectif qui prouve le contraire.

Le verdict est attendu dans les heures à venir.

Anthony Sap 

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire