Région Grand Est : le président Philippe Richert démissionne

Publié le Samedi 30 Septembre 2017

Comme attendu, Philippe Richert a annoncé ce samedi après-midi lors d'une conférence de presse à Strasbourg qu'il démissionnait de la présidence de la Région Grand Est, fonction qu'il occupait depuis la création de la grande région en 2016.

 

Agé aujourd'hui de 64 ans, Philippe Richert aurait dû occuper son poste de président de la région Grand Est jusqu'aux prochaines élections en 2021, il choisit précisément de passer la main aujourd'hui car il ne sera pas candidat en 2021 :

 

" Il faut penser à la suite. Et je ne serai plus candidat. Il faut penser à cette élection, à celui qui doit se faire connaître et se préparer. C'est parce que je ne serai pas candidat, que j'ai décidé d'arrêter en cours de mandat. Parce que c'est l'intérêt général du territoire qui compte. J'ai décidé de faire en sorte qu'on puisse passer la main et que les choses puissent être bien préparées. Je le fais parce que c'est ça l'intérêt général."

 

Il devrait aussi logiquement quitter la présidence de l'Association des Régions de France.

 

Rappelons que cet homme politique de droite, membre de l'UDF puis l'UMP puis Les Républicains fut auparavant ministre*, président de la région Alsace (2010-2015), sénateur (1992-2004, 2005-2010), président du Conseil général du Bas-Rhin (1998-2008) où il avait commencé sa carrière politique en tant que conseiller général en 1982, il y a 35 ans.

 

 

Selon les textes , l'intérim devrait être assuré par le 1er vice-président, Jean Luc Bohl (à gauche sur la photo ci-dessus). Un nouveau président pourrait être élu lors de la séance plénière du 20 octobre ou avant cela à l'occasion d'une session exceptionnelle.

 

Nicolas Brédard

 

* chargé des Collectivités territoriales, dans le troisième gouvernement Fillon, de novembre 2010 à mai 2012.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire