"Au revoir Alep" : l'expo d'un photographe syrien qui a vu mourir sa ville

Publié le Vendredi 22 Février 2019

Ameen Al Halabi, jeune photographe syrien de 26 ans, expose jusqu'au 2 mars prochain au centre culturel d’Épinal.

« Au revoir Alep », c’est le nom de cette exposition dont la vingtaine de clichés retrace le conflit meurtrier entre les forces d’opposition syriennes et l’armée de Bachar Al Hassad.

Alep, ville natale du photographe classée au patrimoine mondial de l'humanité, a en grande partie été rasée.

Reportage complet à retrouver ce soir dans votre journal à 18 heures sur vià Vosges.

Thierry Lasson

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire