Rhin-Meuse : consultation publique sur l’eau et les risques d’inondation

Publié le Vendredi 2 Novembre 2018

A partir de ce vendredi 2 novembre et jusqu'au 2 mai 2019, une grande consultation publique sur l'avenir de l'eau est lancée à l'adresse des habitants du bassin Rhin-Meuse qui s'étend sur huit départements* dont les Vosges**.

La consultation lancée par le comité de bassin Rhin-Meuse et le préfet de la région Grand Est porte sur les enjeux de la gestion de l’eau (qualité, sécurisation de l'eau potable, réduction des pollutions, préservation de la santé et de la biodiversité des milieux aquatiques) et des risques d’inondation dans le bassin Rhin-Meuse pour les années 2022 à 2027.

Douze enjeux ont été identifiés pour la gestion de l’eau et la gestion des risques d’inondations.

Stratégie de reconquête de la qualité de l’eau :

  • Eau et changement climatique : il est urgent d’agir !
  • Eau et santé : priorité à la diminution des pesticides et autres substances toxiques,
  • Eau, nature et biodiversité : préserver la biodiversité et les fonctionnalités des milieux aquatiques, notre assurance-vie pour demain,
  • Eau et territoires : l’eau et le vivant au cœur de notre cadre de vie,
  • Eau et mémoire : gérer les impacts de l’arrêt de l’exploitation minière et les pollutions liées aux guerres mondiales, connaître le passé pour mieux appréhender l’avenir,
  • Eaux internationales : une gestion concertée qui ne connaît pas de frontières

Stratégie de gestion des risques d’inondation :

  •  Inondations et changement climatique : il est urgent d’agir !
  • Inondations, sécurité et santé des personnes : assurer la protection des populations, anticiper et atténuer les conséquences sanitaires des inondations,
  • Inondations, nature et biodiversité : préserver et restaurer les fonctionnalités des milieux pour ralentir et diminuer les écoulements dommageables,
  • Inondations et territoires : intégrer les risques dans l’aménagement pour des territoires moins vulnérables et non générateurs d’aggravations pour l’aval,
  • Inondations et mémoire : connaître et capitaliser les évènements passés pour mieux vivre avec les crues, prendre en compte les activités historiques,
  • Inondations et international : coordonner la gestion des inondations au-delà des frontières.

Pour participer à cette consultation : rendez-vous sur la plateforme : http://consultation.eau-rhin-meuse.fr/ où toutes les données sont mises à disposition pour donner son avis en étant parfaitement informé.

Les avis collectés permettront au comité de bassin Rhin-Meuse et au préfet coordonnateur de bassin de finaliser les grandes lignes de la stratégie pour l’eau et pour la gestion du risque d’inondation. Ils permettront notamment d’alimenter le programme de travail et le calendrier pour la révision du schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) et du plan de gestion des risques d’inondation (PGRI).

Communiqué de presse du préfet de région Grand Est.

* Ardennes, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Vosges.

**Le bassin Rhin-Meuse couvre la majeure partie de notre département, le quart sud-ouest dépendant du bassin versant de la Saône.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire