La SNCF sensibilise aux dangers des passages à niveau

Publié le Mardi 17 Novembre 2020

Depuis ce lundi et jusqu'au 13 décembre, la SNCF met en place un mois de prévention concernant le franchissement des passages à niveau, encore trop souvent théâtre d'accidents dramatiques. 

En 2019, 20 décès ont été recensés sur les passages à niveau, dont 8 piétons et 15 blessés graves, dont 4 piétons. La SNCF rappelle qu'en cas de collision entre un train et une voiture, l'issue est mortelle dans la moitié des cas pour l'automobiliste. Selon les chiffres qu'elle met en avant, 98% des accidents seraient la conséquence de comportements inadaptés sur la route :

  • l'impatience,
  • la baisse de vigilance due à l'habitude,
  • le non respect du code de la route (la vitesse excessive notamment, le passage en chicane, le non-arrêt au Stop... etc).

quelques conseils pour éviter l'accident dans ces zones

Pour les automobilistes tout d'abord :

  • à l'approche d'un passage à niveau, ralentir et vérifier que son véhicule peut traverser la voie ferrée en toute sécurité (sachant que ce type de passage est toujours signalé),
  • ne jamais s'engager si un train approche, le code de la route donnant toujours la priorité aux trains,
  • ne traverser un passage à niveau que s'il est possible d'en sortir rapidement, à savoir que la voie d'en face est dégagée,
  • devant un passage à niveau ne comportant pas de barrière, bien respecter l'arrêt au stop et vérifier qu'aucun train n'est en approche (la SNCF rappelle qu'un train peut en cacher un autre !)

Pour les piétons et cyclistes ensuite :

  • ne pas s'approcher trop près des voies et ne pas marcher le long de celles-ci, le souffle causé par le passage d'un train pourrait engendrer une chute et donc un accident,
  • ne pas traverser les voies par le passage à niveau pour accéder aux quais de gare,
  • mettre pied à terre en cas de franchissement d'un passage à niveau en vélo, les roues pourraient se coincer dans les interstices.

Autant de conseils que la SNCF prodiguera via différents supports durant toute sa campagne de sensibilisation.

Crédit image : SNCF.

Anaïs Gall

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire