Saint-Dié : l’hôpital perd 3 postes d’internes

Publié le Samedi 2 Novembre 2019

A partir de ce lundi 4 novembre et pour les six prochains mois, l’hôpital Saint-Charles de Saint-Dié-des-Vosges n’accueillera que 11 internes, contre 14 jusqu’alors.
Une baisse des attributions d’internes redoutée dont nous nous faisions l’écho mi-octobre et qui se confirme donc. « L’information m’a été confirmée par l’Agence régionale de santé (ARS) » nous a précisé Nadège Ducoudard, déléguée Acteurs Santé CFE-CGC de l'hôpital déodatien. « Selon l’ARS, cette baisse est due à une mauvaise répartition des internes au sein des centres hospitaliers vosgiens. Pour le semestre
suivant, de mai à novembre 2020, l’ARS m’a assuré qu’elle allait mettre en place un groupe de travail pour assurer une meilleure répartition. J’ai plutôt envie de leur faire confiance. »
Conséquence immédiate : jusqu’en mai le même travail devra être réalisé avec trois internes de moins. Mais il y a aussi une conséquence indirecte et de long terme : moins d’internes
qui découvrent et exercent aujourd’hui à Saint-Charles signifie moins de médecins qui voudront s’y installer demain. Un déficit d’attractivité auquel direction et personnel pallient en chouchoutant leurs internes, par exemple en leur facilitant les déplacements entre la gare et l’hôpital.
A l’hôpital de Saint-Dié, les besoins réels seraient de 20 internes.

Ludovic Bisilliat

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire