Sécheresse 2019 : l'état de catastrophe naturelle reconnu dans 52 communes des Vosges

Publié le Vendredi 10 Juillet 2020

52 communes vosgiennes viennent d'obtenir la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle "pour les dommages causés par les mouvements de terrain diférentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols au titre de l’année 2019". Les sinistrés ont jusqu'au 20 juillet pour effectuer les démarches auprès de leurs assurances.

 

Voici la liste des 52 communes concernées :

- Attigny - Attignéville - Bainville-aux-Saules - Begnécourt - Biécourt - Bouxurulles - Charmois-l'Orgueilleux - Chaumousey - Chef-Haut - Châtenois - Courcelles-sous-Châtenois - Damas-aux-Bois- Darnieulles - Dompaire - Domèvre-sur-Avière - Doncières - Escles - Gironcourt-sur-Vraine- Hardancourt - Haréville - La Houssière - Houécourt - Jeuxey - Longchamp - Martigny-les-Bains - Mazirot - Mont-lès-Lamarche - Monthureux-sur-Saône - Moriville - Norroy - Padoux - Provenchères-lès-Darney - Rancourt - Raon-l'Étape - Removille - Saint-Ouen-lès-Parey - Sanchey - Saulxures-lès-Bulgnéville - Sauville - They-sous-Montfort - Thuillières - Totainville - Uriménil - Uxegney - Les Vallois - Vaxoncourt - Ville-sur-Illon - Villers - Villoncourt - Villotte - Vittel - Vrécourt

"Cette  disposition  va permettre  l’indemnisation  par  les compagnies  d’assurances  des  biens des  assurés  sinistrés,  dans  le  cadre  de  l’application  de  la  garantie  catastrophe  naturelle, conformément aux textes réglementaires" précise la préfecture des Vosges, qui rappelle que les sinistrés doivent effectuer une déclaration de sinistre dans les dix jours maximum suivant la date de publication au Journal Officiel de l'arrêté interministériel paru ce vendredi 10 juillet, ils ont donc jusqu'au 20 juillet maximum. Les compagnies d’assurance  disposeront ensuite d’un délai de  3 mois pour indemniser les dommages.

Pour mémoire, 32 communes avaient été reconnues en état de catastrophe naturelle consécutivement aux épisodes de sécheresse de 2018.

Pour plus de renseignements, joindre le Service  interministériel de  défense  et  de  protection  civiles de  la Préfecture  des  Vosges au 03 29 69 88 88.

N. Brédard

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire