Siège du Parlement Européen à Strasbourg : Jean Rottner interpelle Emmanuel Macron

Publié le Mercredi 13 Mars 2019

Siège du Parlement Européen à Strasbourg : Jean Rottner demande à Emmanuel Macron de clarifier sa position. 

 Suite aux dernières déclarations d'Annegret Kramp-Karrenbauer, la nouvelle patronne de la CDU, dans son plan pour l'Europe, dévoilé dans une tribune publiée le 10 mars dans le journal allemand Welt am Sonntag, proposant notamment la suppression du siège de Strasbourg pour le Parlement européen, qui ne se réunirait donc plus qu'à Bruxelles, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, s'inquiète et a décidé de saisir le Président de la République, Emmanuel Macron, afin que celui-ci confirme la place de Strasbourg en Europe. Jean Rottner lui demande ainsi de clarifier sa position dans un courrier.

"Un sujet éminemment important, non seulement pour Strasbourg, mais aussi pour la France."

Jean Rottner ajoute dans sa lettre à Emmanuel Macron qu'il  « n'ose imaginer que ce propos ait pu être tenu sans concertation au plus haut niveau du couple franco-allemand. Ce n'est pas seulement Strasbourg, capitale européenne, siège du Parlement, du Conseil de l'Europe et de la Cour Européenne des Droits de l’Homme mais bien la France qui serait affaiblie si cette décision était confirmée. »

 Anne Didier

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire